content-top-bg

Le jeu de football à 7

On alloue aux joueurs un nombre compris entre cinq et huit selon leur degré de handicap, la catégorie cinq étant pour le niveau le plus important de handicap. Chaque camp doit maintenir une équipe composée de joueurs ayant divers niveaux de handicap, et chaque équipe de sept doit inclure un athlète de la catégorie cinq ou six.

Les règles diffèrent de celles du football olympique sur plusieurs plans : chaque équipe est constituée de sept joueurs, les mesures du terrain de jeu et les distances entre poteaux de but sont plus petites. En outre, il n'y a pas de règles de hors-jeu et les matchs durent 30 minutes par période. Pour des raisons d'équité, les touches sont uniquement autorisées avec une seule main.

La compétition se présente sous la forme d'un tournoi avec une phase de groupes. Après ce tournoi, les deux meilleures équipes de chaque groupe se dirigent vers la phase à élimination directe de la compétition. Pour le tournoi de Londres, huit équipes seront qualifiées, formant ainsi deux groupes de quatre.

Classement :

Dans le Football à 7, les athlètes sont classées de 5 à 8.

Les footballers de la catégorie 5 auront des difficultés dans les mouvements dynamiques tels que tourner, pivoter, et s'arrêter, et l'effort physique aura plus d'impact sur leur fonctionnalité par rapport aux autres catégories. En particulier, la longueur de l'enjambée, l'équilibre au cours des rentrées de touche et les extensions du pied lors des passes sont affectés par l'effort physique.

Les footballers de la catégorie 6 auront des difficultés dans les mouvements dynamiques tels que tourner, pivoter et s'arrêter. Ils auront aussi des difficultés dans les mouvements explosifs et les sauts verticaux. Ils auront des réactions de sauvetage et de protection tardives lorsqu'ils tombent ou lorsqu'ils perdent l'équilibre. La précision réduite lors du placement du pied non-passant, la difficulté à se mettre en équilibre sur la jambe d'appui et la stabilité réduite au niveau de l'articulation de la cheville utilisée pour les coups de pied, peuvent toutes affecter la précision de cette catégorie de joueurs lors des passes de balle. Les difficultés relatives à la coordination et au timing peuvent être remarquées lorsque le joueur suit, dribble ou frappe avec la balle.

Les footballers de la catégorie 7 marchent souvent avec un boitement remarquable, et lorsqu'ils sprintent, ils ont habituellement une limitation dans la prise de balle avec le genou et la longueur d'enjambée asymétrique. La course pourrait paraître symétrique, mais il y a une différence dans la longueur du saut, le temps d'appui et souvent de l'inconsistance dans l'attaque avec le talon. Les joueurs auront des difficultés à pivoter ou à se mettre en équilibre sur la partie infirme. Le placement sur la hanche du côté de la partie affectée, réduit souvent aussi bien la puissance de la passe que celle du tir.

Les footballers de la catégorie 8 pourraient sembler avoir une fonction presque normale. Toutefois, ces derniers ressentiront parfois des tremblements ou de petits mouvements articulaires. Certains joueurs ne seront pas en mesure de poser complètement leur talon au sol sur la partie affectée. Certains joueurs ne seront pas en mesure de pivoter ou de tourner sur leur partie affectée au même degré que leur partie non affectée. Traverser le terrain avec la balle peut être particulièrement difficile pour ces joueurs sans équilibre ou qui manquent de coordination. Au cours d'une attaque, l'impulsion du handicap de cette catégorie de joueurs crée une hésitation légère, mais toutefois significative.

horz-shadow
content-bottom-bg